top of page

Victime de LGBphobie ? Unia est là pour vous aider.

La semaine passée, nos communautés ont été, une fois de plus, choquées par la violence du meurtre de David P. à Beveren. Un autre crime homophobe à ajouter à la (triste) liste de victimes.

Pour certains et certaines d'entre nous, les violences que nous subissons ne vont pas aussi loin. Dans ces cas-là, il existe une institution à laquelle nous pouvons faire appel pour dénoncer ces violences LGBphobes; il s'agit d'UNIA - les faits de transphobies peuvent, quant à eux, être signalés à l’Institut pour l’Égalité des Femmes et des Hommes (IEFH).

Nous avons posé quelques questions à Unia afin de vous informer sur ce qui est possible de faire lorsque nous sommes face à des faits de LGBphobies.

Qui est Unia?

Unia est une institution publique indépendante qui lutte contre la discrimination et défend l’égalité des chances en Belgique. Nous défendons la participation égale et inclusive de tous et toutes dans tous les secteurs de la société. Et nous veillons au respect des droits humains en Belgique.

Signaler des faits de discrimination est très important. Cela aide à baliser l’ampleur des problèmes, d’inventorier, d’analyser et de signaler certains phénomènes. Cela aide aussi à combattre des discriminations.

Dans un certain nombre de cas, Unia peut offrir un soutien juridique concret et apporter son aide pour la poursuite de leur(s) auteur(s) et de leur condamnation. Il arrive que des démarches juridiques soient inévitables. Pour que cela soit possible, il faut que la législation le permette. La législation existante est complexe dans son application, Unia est donc bien placé pour rendre un avis. Bien sûr, en matière pénale, c’est le parquet qui décide toujours si un-e auteur-e doit faire l’objet de poursuite ou pas.

Pourquoi contacter Unia : vous êtes confronté·e à des faits LGBphobie ? Signalez-le à Unia !

La société a heureusement un peu évolué sur le plan de l’égalité de traitement des personnes LGB. Mais il y a malheureusement encore trop de cas de LGBphobie. Souvent, cela en reste au stade des insultes, des invectives, des prises à partie. Mais d’autres situations peuvent basculer dans le harcèlement ou la violence physique. Unia est là pour les personnes qui sont confrontées à ces situations. Signaler à Unia les faits que l’on a subis est d’une importance primordiale.

  1. Formation ou sensibilisation des autorités publiques aux questions LGB

Les victimes d’actes LGBphobes ont tout intérêt à rapporter les faits à la police. Si cela n’est pas fait, aucune procédure ultérieure ne peut être engagée. Parfois, des personnes ont peur de se rendre à la police pour déposer plainte, mais là aussi les choses ont un peu changé en matière d’accueil des personnes victimes de LGBphobie. Dans certaines villes, la police dispose également d’instruments spécifiques pour permettre de signaler les faits de LGBphobie . A titre d’exemple, la police de Bruxelles-Capitale Ixelles a créé un point de contact LGBT sur son site web. Parfois, les corps de police mènent également des campagnes de sensibilisation ciblées vers les personnes LGBT. Si un·e agent·e ne réagit pas de façon correcte, vous pouvez toujours le signaler à Unia. Nous pouvons alors prendre contact avec la zone de police concernée.

Il est tout aussi important de communiquer vos expériences à Unia, qui lutte contre la discrimination, promeut l’égalité et défend les droits humains. Cela nous permet d’avoir une meilleure vue sur la situation. Sur base des signalements, Unia a à plusieurs reprises communiqué à la police des situations ou phénomènes préoccupants.

  1. Un soutien juridique

Unia traite l’information reçue de manière confidentielle et n’entreprend aucune démarche sans l’accord du requérant ou de la requérante. Depuis 2003, Unia a acquis une grande expérience se rapportant aux signalements et aux dossiers de LGBphobie.

Fort de son expertise en matière de lutte contre les discriminations, Unia offre aux victimes un lieu d’écoute et les conseille utilement sur les démarches à entreprendre. Unia peut leur fournir un soutien juridique important et un accompagnement durant toutes les phases de la procédure judiciaire. Unia dispose également de la compétence d’ester en justice pour faire appliquer la législation antidiscrimination.

Dans u