top of page

IST. VIH. PrEP: SIDA sol


En 2019, après une diminution (28%) des cas entre 2012 et 2018, les chiffres communiqués par Sciensano nous montraient que la courbe de contaminations avait atteint un plateau en Belgique, avec l’observation d’une légère hausse de 4% en 2018. L’institut belge de la santé observait aussi que cette tendance à la baisse était surtout visible chez les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes. Cependant, il soulignait aussi que l’épidémie du VIH en Belgique tendait à se diversifier en termes de populations touchées. (1)


Du côté des autres IST, toujours selon les chiffres de Sciensano, la chlamydia est l’IST la plus présente en Belgique, suivie par la gonorrhée et la syphilis. D’après Sciensano, des réinfections dans un délai de 6 mois ont été observées chez 10 à 20 % des personnes présentant une infection par la chlamydia. Pour la syphilis, des réinfections ont été observées chez 2,5 à 10 % des personnes diagnostiquées. (2) (3)


En Wallonie, nombreuses sont les associations qui traitent ce sujet des IST et du VIH.


Dans le cadre de notre focus sur la communauté gay, nous avons décidé de mettre en lumière deux partenaires wallons dont le but est d’offrir un service complet dans le secteur de la santé affective, sexuelle et de la réduction des risques: le SASER et SIDA sol.


Aujourd’hui, nous allons nous concentrer sur les services de SIDA sol.


Cette association porte ce nom depuis 2009 mais est active à Liège depuis de nombreuses années. Elle est composée d’une équipe pluridisciplinaire de 11 travailleurs/euses mue par les missions de prévention des IST dans une approche communautaire de promotion de la santé.

Quelles sont leurs missions ?


Ils/elles ont plusieurs actions de prévention du VIH, des hépatites et des autres IST :

  • Prévention primaire par relais des campagnes régionales, information des publics prioritaires et formation d’éducateurs pairs

  • Consultations de dépistage (centralisées et délocalisées), confirmation, traitements ou accompagnement vers les soins

  • Consultations PrEP (Pré-exposition prophylaxie)

  • Promotion de la santé sexuelle et lutte contre les discriminations

  • Formations de (futurs) professionnels de la santé et de l’éducation


Prévention chez les LGBTIA+


SIDA Sol accorde une attention particulière aux différents publics prioritaires. Une de ses missions est, notamment, d’aller à la rencontre de la population LGBTIA+, mais plus particulièrement les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes (HSH). C’est avec la participation de bénévoles, que l’équipe SIDA Sol se rend dans divers endroits stratégiques de rencontres.