IST. VIH. PrEP : Le SASER

En 2019, après une diminution (28%) des cas entre 2012 et 2018, les chiffres communiqués par Sciensano nous montraient que la courbe de contaminations avait atteint un plateau en Belgique, avec l’observation d’une légère hausse de 4% en 2018. L’institut belge de la santé observait aussi que cette tendance à la baisse était surtout visible chez les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes. Cependant, il soulignait aussi que l’épidémie du VIH en Belgique tendait à se diversifier en termes de populations touchées. (1)


Du côté des autres IST, toujours selon les chiffres de Sciensano, la chlamydia est l’IST la plus présente en Belgique, suivie par la gonorrhée et la syphilis. D’après Sciensano, des réinfections dans un délai de 6 mois ont été observées chez 10 à 20 % des personnes présentant une infection par la chlamydia. Pour la syphilis, des réinfections ont été observées chez 2,5 à 10 % des personnes diagnostiquées. (2) (3)


En Wallonie, nombreuses sont les associations qui traitent ce sujet des IST et du VIH.


Dans le cadre de notre focus sur la communauté gay, nous avons décidé de mettre en lumière deux partenaires wallons dont le but est d’offrir un service complet dans le secteur de la santé affective, sexuelle et de la réduction des risques: le SASER et Sidasol.


Aujourd’hui, nous allons nous concentrer sur les services du SASER.


Le SASER, c’est une équipe pluridisciplinaire qui regroupe des assistant-e-s sociaux-les, des infirmier-ères, des psychologues, des conseiller-ères conjugaux-les autour de 7 projets phares et de plusieurs missions comme: la prévention à l'attention de nombreux “publics cibles”, les dépistages, l’accompagnement psychosocial de personnes vivant avec le VIH et la réduction des risques liés à l’usage des psychotropes.


Quels sont ces 7 projets ?

  • Projet dépistage:

Il s’agit de la principale porte d’entrée dans les services du SASER. Le dépistage s’adresse à tous publics, nous mettons tout en œuvre pour être le plus accessible possible (confidentialité, gratuité pour tous les tests VIH et possibilité de gratuité pour les autres tests IST pour les personnes en difficulté/précarisées/sans papiers, proche des transports en communs et/ou dans des zones plus éloignées de la province de Namur).


L’équipe est continuellement formée et informée sur les avancées médicales pour répondre au mieux aux demandes des usagers, des réunions régulières permettent aussi de bien diffuser les informations importantes.


Le service travaille en collaboration avec le laboratoire et l’équipe d’infectiologues du CHR de Namur, toutes les analyses y sont traitées, et la prise en charge par un-e infectiologue des personnes infectées sera possible, si le/la patient-e le souhaite.


NB : les dépistages se font dans les locaux du SASER les mardis et jeudis. Les 3 et 4ème mardi du mois, ils se font à la Maison du Mieux-Être de Couvin.

  • Projet suivi des patients:

Il s’agit d’une prise en charge globale de la personne porteuse du VIH à la fois médicale, psychologique et sociale, l’équipe propose une écoute, un soutien personnalisé dans le respect du secret professionnel, une aide à la gestion du traitement, une information sur le VIH et les IST, des échanges autour de la sexualité et du désir de grossesse, etc.


Ce projet est porté par une équipe constituée d’une psychologue, d’une assistante sociale et d’une médecin. Ce groupe de travail encadre un groupe d’un peu moins de 80 personnes séropositives.

  • Projet migrants :

L’objectif est de rompre l’isolement des personnes concernées par le VIH, leur famille ou leur entourage, contribuer à améliorer la qualité de vie de ces personnes, renforcer le recours au dépistage et aux soins en général, favoriser la prévention et l’accès à l’information. Pour cela, le service met en place des groupes de rencontres et d’échanges sur les thèmes de la santé, de la sexualité et du bien-être. Ces rencontres sont gratuites et ils mettent également du matériel d’information et de prévention à la disposition des personnes.

  • Projet jeunes :

Ce projet axé autour des jeunes (15-25 ans), il s’agit d’aller à leur rencontre dans leurs différents lieux de vie (écoles, maisons de jeunes, MENA ((centre pour mineurs étrangers non-accompagnés)), soirées, festivals, etc.) et de leurs proposer une information sur les IST et le VIH, des animations sur ces thèmes, du matériel de prévention, une écoute. L’équipe recherche et crée aussi des outils pédagogiques à l’attention de ce public afin de les diffuser et de rendre accessible les infos de manière ludique et claire.

  • Projet Relais SIDA :

C’est un réseau de professionnel-le-s coordonné par le SASER depuis une vingtaine d’années. Il s’agit de professionnel-le-s référent-e-s dont l’institution a fait le choix d’intégrer dans ses missions la prévention IST/ VIH. Ils/elles sont formés par le SASER pour pouvoir transmettre des informations justes, pertinentes et actualisées à son public et ils/elles sont capables de répondre à ses interrogations ou d’orienter vers un service adéquat.


Les points relais ont pour mission d’informer, documenter, diffuser, animer, organiser des évènements sur le thème de la vie affective et sexuelle, du SIDA et des infections sexuellement transmissibles (IST). Ils créent aussi des outils pédagogiques à l’attention de leur public cible.


Ce sont des partenaires privilégiés du SASER, ils sont une vingtaine répartis dans toute la Province de Namur.

  • Projet “Usages de Drogues” (UD):

Il s’agit d’un ensemble d’activités qui visent à prévenir et réduire les risques liés à l’usage de produit psychotropes sur la province de Namur, la plupart de ces activités sont organisées en association avec un réseau d’intervenant·e·s, du réseau des Points Relais SIDA et des usagers de produits tels que Safe Jam et Quality Nights.

  • Projet LGBT+ :

Ce projet a pour but de promouvoir la santé et le bien-être des personnes LGBT+ et de lutter contre les discriminations. Nos actions sont mises en place pour et avec le public LGBT+.


Le SASER mène des actions de lutte contre les préjugés via la charte en ligne www.byebyeprejuges.be.


Ils/elles créent des outils tels que « Amour en-Jeux » qui aborde l’orientation et la diversité sexuelle, la prévention du VIH et des IST à l’attention des jeunes à partir de 15 ans.


Ils/elles forment des professionnel·le·s sur la diversité des orientations sexuelles et de genre.


Ils/elles coordonnent le projet GrIS sur la province de Namur en collaboration avec Arc-En-Ciel Wallonie.


Ils/elles diffusent du matériel de prévention, préservatifs, lubrifiants, brochures d’information notamment via nos différents partenaires (MAC de Namur, Fiertés Namuroises, etc.).


Tous ces projets sont continuellement en connexion, c’est ce qui fait la particularité et la force des services du SASER.


C’est ainsi que la personne travaillant sur le projet jeune, par exemple, sera sensibilisée et sensible aux questions concernant le public LGBT+, ou que la personne chargée du projet LGBT+ sera informée des questions sur les IST, la réduction des risques et le dépistage.


L’avantage est qu’une personne qui pousse la porte pour un « simple » dépistage, pourra trouver, en plus, une écoute, des infos, du matériel de réduction de risques, etc. Quelle que soit la personne qui l'accueillera, les infos pourront lui être fournies, et la prise en charge sera globale et la plus complète possible.


Un de leurs principal objectif est de, continuellement, s’adapter à leurs différents publics cibles, d’être au plus proche de leurs attentes et demandes et d’y répondre le plus adéquatement possible tout en étant informé-e-s sur les dernières nouveautés/avancées en ce qui concerne la prévention, les traitements, le dépistage. La collaboration avec leurs différents partenaires est indispensable afin de pouvoir remplir cet objectif.


Infos pratiques


LE SASER

rue docteur Haibe 4

5002 Saint-Servais

saser@province.namur.be

081 776 820


  1. https://preventionsida.org/fr/les-chiffres-du-vih-sida-en-belgique-situation-au-31-12-2019/

  2. https://www.sciensano.be/fr/sujets-sante/infection-sexuellement-transmissible-ist/chiffres#les-ist-en-belgique

  3. https://preventionsida.org/fr/ist/les-chiffres-des-ist/




Posts Récents