top of page

Go to Gynéco ! : sensibilisation et santé des personnes FSF

Pour mieux comprendre Go to Gynéco, nous avons interviewé Siân qui nous a expliqué comment et pourquoi ce projet est né.


Pouvez-vous vous présenter brièvement (vous en tant que personne, expliquer brièvement votre parcours et ce que vous faites au sein de GTG), et pouvez-vous aussi présenter dans les grandes lignes Go To Gynéco ?


Je m’appelle Siân, je fais un doctorat sur le genre et les sexualités en littérature, à l’Université de Liège, et je suis impliquée depuis quatre ans en tant que bénévole dans des associations et des projets LGBTQI+. C’est par ce bénévolat que j’ai découvert le projet Go To Gyneco !


Il s’agit d’un projet de santé publique lancé par les asbl O’YES et Tels Quels, adressé spécifiquement aux femmes*[1] ayant des relations sexuelles avec d’autres femmes* (FSF). Il est né du constat que ce public est à la fois plus vulnérable aux IST et à différentes maladies gynécologiques (dont notamment le cancer du col et le cancer du sein), et moins informé sur les pratiques de safe sex et moins susceptible d’avoir un suivi gynécologique régulier que les femmes* hétérosexuelles. En gros, l’objectif de Go To Gyneco ! est avant tout d’informer ces femmes* en ce qui concerne la réduction des risques, de les encourager à se rendre chez le/la gynécologue, et pour cela de leurs fournir des recommandations de professionnel·les de la santé qui soient friendly.


C’est un projet participatif, qui est construit en grande partie par des bénévoles concernées par ces questions. Je suis bénévole chez Go To Gyneco ! depuis 3 ans maintenant, depuis les débuts du projet : avec l’équipe de bénévoles, de salariées et de stagiaires, j’ai participé aux premiers focus groups qui visaient à définir les grandes lignes du projet, à l’organisation de la première Vulve and Co Party en 2018, au lancement du site internet (gotogyneco.be). Je donne également des ateliers de sensibilisation et d’information lors de différents événements associatifs, je réponds aux demandes de contacts de gynécologues safe… Bref, je touche un peu à tout et je donne un coup de main dès que c’est utile.


Pouvez-vous expliquer les différentes formes/composantes du projet ?


Le projet Go To Gyneco ! se décline en plusieurs volets selon les publics auxquels on s’adresse. En effet, si on a commencé le projet en pensant aux lesbiennes, bies & co, on s’est très vite rendues compte qu’il était tout aussi important de se tourner vers les professionnel·les de la santé, afin de les sensibiliser aux spécificités de la prise en charge des FSF.


À l’attention des femmes*, il s’agit d’abord de les sensibiliser à leur santé sexuelle. La plupart des personnes pensent qu’aller che