top of page

Appel aux dons : aidez-nous à faire annuler la loi sur l’exclusion du don de sang !

Aidez-nous à faire annuler la loi sur l’exclusion du don de sang !


Pour la première fois depuis 1985, une loi contient une distinction, c'est-à-dire une discrimination justifiée légalement, sur base de l’orientation sexuelle. 12 mois d’abstinence sexuelle pour pouvoir faire un don de sang! C’est ce qu’impose la Belgique aux gays qui voudraient donner leur sang.



Une loi nouvelle qui ne change rien ou presque ! Maggie De Block, la Ministre de la Santé, n’a pas tenu ses promesses faites il y a un peu plus d’un an. Le résultat ? Un sommet d’hypocrisie. Les gays resteront frappés par une interdiction infâmante à moins que durant toute l’année qui précède, ils renoncent à tout contact sexuel.


Une exclusion sans justification scientifique valable.


Selon la Cour européenne de Justice (2015), le droit à une transfusion sûre justifie une limitation du droit à la non-discrimination. Mais cette exception doit être strictement encadrée et doit être motivée par des données récentes concernant l’épidémiologie, les connaissances scientifiques, etc. propres à chaque pays. Ici rien de tel, ou si peu. Juste quelques articles dans une loi fourre-tout votée sans publicité à la veille des vacances parlementaires[1].


Pourtant d’autres pistes existent :


Plutôt que d’exclure tout un groupe, le questionnaire pré don retravaillé pourrait permettre de n’exclure que les candidats ayant pris des risques.


De plus, le contact sexuel à risque doit être défini en fonction de la réalité épidémiologique belge.


Il est aussi possible de limiter l’exclusion en fonction du produit sanguin (comme par exemple en France où le don de plasma est autorisé).


Arc-en-Ciel Wallonie est une association militante qui lutte contre toute forme de discrimination et plus spécifiquement à l’encontre des LGBT+.