Un label wallon pour les maisons arc-en-ciel

May 14, 2015

Le Gouvernement wallon a approuvé ce 13 mai 2015, sur proposition du Ministre wallon de l’Action sociale et de l’Égalité des chances, Maxime PREVOT, l’arrêté visant à développer et à pérenniser les subsides aux associations agréées dont l’objectif est l’émancipation et le bien-être des personnes lesbiennes, gays, bisexuel(le)s et transgenres (LGBT).

En Belgique francophone, de nombreuses associations LGBT sont soutenues financièrement par la Fédération Wallonie-Bruxelles et par la Wallonie. Certaines sont agréées et financées au titre de l'éducation permanente ou en tant qu'organisations de jeunesse. Mais l'idée d'Arc-en-Ciel Wallonie était d'obtenir que les associations puissent être reconnues dans leur spécificité, et donc comme associations LGBT. Nous nous sommes d'abord tourné ves la Communauté française, mais les moyens réduits de celle-ci n'offraient pas beaucoup de perspectives. Dès 2009, nous avons contacté la Région wallonne, où l'idée de créer un agrément spécifique pour les maisons arc-en-ciel a lentement fait son chemin. Un décret a été voté par le Parlement wallon le 11 avril 2014. Mais il manquait encore ce qu'on appelle un "arrêté d'application". C'est ce texte qui a été approuvé hier par le Gouvernement wallon, ouvrant la voie aux procédures d'agrément.

 

Comme le précise le Ministre Prévot, concrètement, cet arrêté prévoit la pérennisation des subsides qui sont octroyés entre autres à la Fédération des maisons arc-en-ciel, aux maisons arc-en-ciel elles-mêmes et aux associations poursuivant le même objectif. Autrement dit, grâce à cette décision, les subventions qui étaient demandées chaque année et au final accordées aux associations après un long parcours administratif seront à présent, grâce à cet agrément, reconduites annuellement sous réserve du respect des conventions liées aux activités qu’elles développent. L’ensemble de ce dispositif sera mis en place progressivement à partir de 2016, au gré des demandes d’agrément.
 
Les maisons arc-en-ciel qui existent déjà en Wallonie, comme à Liège, Mons, Namur et Libramont sont à la fois des infrastructures et des lieux de coopération entre associations LGBT locales. L'aide ainsi prévue pour celles-ci dès qu'elles seront agréées, bénéficiera directement ou indirectement à des dizaines d'associations. 
 
Les financements devront servir à accomplir un certain nombre de missions :

  • fournir une aide sociale, juridique et un accompagnement psychologique pour les personnes qui rencontrent des difficultés à vivre leur orientation ou leur identité sexuelle ;

  • organiser, soutenir et coordonner des actions visant à lutter contre les discriminations sur la base de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre et la promotion de l’égalité des chances ;

  • accompagner les initiatives locales publiques ou privées visant à fournir une aide aux personnes LBGT ;

  • soutenir l’émergence d’un réseau local d’organisations LGBT ;

  • créer un espace d’accueil à destination des associations LGBT actives localement ;

  • informer les personnes LGBT et le public.

Maxime Prévot souligne également que, en 2014, plus d’une dizaine d’associations ont été subventionnées par la Wallonie, pour un  montant 222.870 €. A  terme, c’est un budget total de  374.000 € qui pourra être dégagé pour développer et pérenniser le tissu associatif LGBT.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload