top of page

Fact-checking : la réponse de Maggie de Block sur le don de sang des gays


Fact-checking : la réponse de Maggie de Block sur le don de sang des gays


Dans le journal Le Soir de ce lundi 14 novembre, Maggie de Block répond aux critiques. Arc-en-Ciel avait en effet dénoncé le caractère discriminatoire de l’obligation d’abstinence d’un an pour les hommes ayant des relations avec des hommes pour le don de sang.


Arc-en-Ciel Wallonie se propose de vérifier ses réponses :


« Avant, le débat n’était pas possible : les hommes qui avaient des rapports sexuels avec d’autres hommes (HSH) étaient exclus à vie. Puis, la Cour européenne a dit que cela n’allait pas. » : VRAI


Un arrêt de la Cour de Justice de l’UE du 29 avril 2015 a estimé que « l'exclusion doit reposer sur des données fiables et pertinentes » et qu’« il faut respecter le principe de proportionnalité ». En clair, elle ouvre la voie à la révision du questionnaire soumis aux candidats donneurs pour mieux cibler le comportement à risque plutôt qu'un groupe dans sa totalité, ainsi que la réduction de la durée d'exclusion, comme c'est déjà le cas dans plusieurs pays européens.


« Parce que les méthodes scientifiques actuelles ne permettent pas à 100 % de raccourcir cette période sans toucher à la sécurité pour le patient. » : FAUX