Arc-En-Ciel Wallonie aux 20 ans d’ILGA Europe !

November 3, 2016

 

Arc-En-Ciel Wallonie aux 20 ans d’ILGA Europe !

 

Cette année encore Arc-En-Ciel Wallonie était présente à la conférence annuelle de l’ILGA-Europe (International Lesbian and Gay Association), qui défend, à travers l’Europe, les droits des personnes LGBTI. Pour ses 20 ans, le rendez-vous était pris à Nicosie. C’est donc sous un splendide soleil chypriote que les militant-e-s et expert-e-s venu-e-s de toute l’Europe ont échangé, débattu, réseauté et appris du 19 au 23 octobre.

 

Pourquoi Chypre a-t-il été choisi ? Quels étaient les thèmes abordés ? Que retenir de cette conférence ? Petit retour sur notre aventure à Nicosie.

 

Les 20 bougies chypriotes de l’ILGA

 

Créé en 1996, l’International Lesbian and Gay Association – Europe s’est donné pour objectif de créer une solidarité au-delà des frontières, mais également d’influencer les différents Etats sur les questions LGBTI. Depuis 2000, ILGA-Europe est le premier interlocuteur de la Commission européenne, l’initiateur de tous les projets au sein de l’Union, concernant les thématiques LGBTI. Son rôle s’étend également au sein du Conseil de l’Europe et de l’OSCE. Sa conférence annuelle rassemble, depuis 2000, toutes les associations pour un long week-end de « panel » et ateliers sous des sujets divers et variés.

 

Bien que le soleil de Chypre soit un bon argument, c’est d’abord et avant tout pour fêter un arrêt historique de la Cour européenne des droits de l’Homme - Modinos v. Cyprus (1993) - que Nicosie fut choisi. Celui-ci aboutira, sur l’île, à dépénaliser l’homosexualité en… 1998. Le contexte récent explique également ce choix : une interdiction des discours de haine contre les LGBT en 2013, une première Pride en 2014 et une union civile pour les couples de même sexe en 2015. La volonté était donc de soutenir un pays qui a connu des changements considérables et rapides. La réception donnée au palais présidentiel lors de notre arrivée démontrait également un beau soutien des autorités nationales.

 

Le thème de cette année était « Power to the people ». Tout un programme, pensez-vous ! Derrière ce beau message se cachaient un ensemble de séances plénières, de panels et d’ateliers (« workshop »). Cette édition a véritablement mis l’accent sur les intersexués et l’intersectionnalité, mais aussi confirmé l’importance des thématiques trans et des réfugiés LGBTI. L’intersectionnalité se révèle être, avant tout, un miroir tourné vers les mouvements LGBTI : « Soyons inclusifs, dépassons l’homme gay blanc occidental cisgenre ! ». C’est également dans un contexte de montée des extrêmes et des conservatismes que les différents discours replaçaient la lutte pour l’égalité et la non-discrimination.

 

Un évènement des plus utile pour Arc-En-Ciel Wallonie

 

Thibaut Delsemme, notre coordinateur, y assistait pour la première fois : « Je ne m’attendais pas à une telle organisation ! ». Tout d’abord, Thibaut revient agréablement surpris de « ces 4 jours qui créent une vraie émulation ». Assister à cette conférence apporte une foule d’idées et d’astuces pour enrichir le travail « à la maison » ainsi que de beaux échanges humains et professionnels avec des collègues européens. « Pour le GrIS, pour le secteur jeunesse, les workshops m’ont offert de véritables outils, des infos sur des nouveaux financements et même des idées pour évaluer l’impact des interventions en classe ». Ensuite, la force des militants venus de pays où ils sont en danger, de mort parfois, était également impressionnante. Par ailleurs, Thibaut aurait apprécié une plus grande attention sur les questions VIH, don de sang et mères porteuses. « Des thématiques plus dans l’actualité dans le contexte belge », ajoute-t-il.

Au cours de cette conférence, Arc-En-Ciel Wallonie a également veillé à travailler en étroite collaboration avec çavaria et Rainbow House Brussels. La Belgique était donc bien représentée ! Et c’est d’ailleurs Bruxelles qui a été choisi pour accueillir la conférence ILGA-Europe de 2018… ! Une belle édition en perspective. Enfin, j’ai également eu l’occasion, durant la conférence, d’exposer mes recherches menées à l’Université de Liège sur la nouvelle loi relative au changement de sexe en France. Une première expérience et un retour positif !

 

En conclusion, nous sommes revenus de l’ILGA-Europe Nicosie plein de beaux souvenirs, d’idées pour le futur et de contacts précieux ! Nous remercions ILGA Europe et Accept, l’association chypriote, pour l’organisation de cette 20ème conférence, ainsi que nos confrères/consœurs flamand-e-s et bruxellois-e-s.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload