Le don de sang des HSH en Belgique.

August 29, 2016

Au mois de mai, une table ronde sur le don de sang des HSH (hommes ayant des rapports sexuels avec d'autres hommes) a été organisée à l'initiative de Maggie de Block. Arc-en-Ciel Wallonie y était représenté. Lors de cette réunion, la ministre des affaires sociales et de la santé publique a annoncé une décision pour "la fin de l'été'. En parallèle, la Croix-Rouge a récemment lancé un appel au don suite à un risque de pénurie. L'appel était accompagné d'une campagne de communication où les A, les B et les O étaient manquants. Nous nous sommes alors demandé si les lettres L,G,B,T,I étaient toujours injustement rayées de la guest-list. En caméra cachée, Thibaut et Arnaud se sont présentés à plusieurs centres de collecte avec l'intention de donner leur sang. Comment ont-ils été reçus ? La réponse en images...

 

 

Il y a plusieurs éléments intéressants qui méritent d'être soulignés dans les échanges que nous avons eus avec le personnel médical.

 

La première étant la compréhension de la problématique par les médecins et leur approbation quant à nos revendications. Tous étaient du même avis que nous. Il est temps de lever cette exclusion définitive dont le caractère discriminatoire et stigmatisant ne fait aucun doute.

 

Il est nécessaire d'interroger les donneurs sur leurs pratiques, via un questionnaire détaillé, et non sur leur orientation.

 

Il est aussi important que le personnel médical soit formé de façon plus pointue en matière de diversité des sexualités.

 

Se baser sur la législation d'autres pays c'est un bon début. Prendre exemple sur la France n'est pas une solution acceptable. Pour rappel, les HSH français pourront donner leur sang après une période d'abstinence de douze mois ! Dans d'autres pays, comme l'Italie et l'Espagne, pas de critère spécifique aux HSH : le multipartenariat ou un changement de partenaire sont considérés comme des comportements à risque quelle que soit l'orientation sexuelle. La période d'exclusion est de 4 mois en Italie, de 6 mois en Espagne.

 

La fenêtre silencieuse, période où le virus est indétectable, s'étend sur 22 jours. Ce délai peut se voir ramener à 11 jours avec un test appelé "Diagnostic Génome Viral". Il n'y a donc rien qui, d'un point de vue scientifique, nécessite une période d'exclusion si longue.

 

A ce sujet, la Maison Arc-en-Ciel de Liège organise une conférence intitulée "Mauvais sang, la stigmatisation des homos par le don de sang", le samedi 24 septembre à 16h30 (rue Hors Château 7 à 4000 Liège). L'entrée est gratuite. Infos et inscriptions au 04/223.65.89.

 

Madame de Block, nous attendons le résultat de votre travail de réflexion. La balle est dans votre camp.

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload