Un agrément du Gouvernement wallon pour Arc-en-Ciel Wallonie

March 1, 2016

Un agrément du Gouvernement wallon pour Arc-en-Ciel Wallonie

Le Gouvernement wallon reconnaît le travail d’Arc-en-Ciel Wallonie en la gratifiant d’un agrément en tant que « Fédération des Maisons Arc-en-Ciel »

 

 Un long processus

 

C’est en 2013 que les négociations avec la Ministre de l’Egalité des Chances de la Région wallonne débutent. Cette dernière désire harmoniser le paysage associatif LGBT et assurer la pérennité financière des asbl. De nombreuses réunions de travail et des élections régionales plus tard, c’est l’actuel Ministre de l’Egalité des Chances qui donne la dernière main au projet et fait entériner l’arrêté par le Gouvernement wallon au mois de mai 2015.

 

Que prévoit cet arrêté ?

 

L’arrêté du Gouvernement wallon ne projette pas uniquement la mise en place d’une Fédération des Maisons Arc-en-Ciel mais prévoit également la possibilité de désigner plusieurs Maisons Arc-en-Ciel en Wallonie, à savoir 2 en Province de Liège, 1 à Namur, 2 dans le Hainaut, 1 au Luxembourg et 1 en Brabant wallon. Des antennes décentralisées pourront également être créées dans les provinces à plus forte densité démographique (4 antennes dans les provinces de Liège et du Hainaut ; 2 antennes dans la province de Namur).

 

Pour Arc-en-Ciel Wallonie, ça change quoi ?

 

On entre dans un système dit « pyramidal » : la Fédération regroupe les Maisons Arc-en-Ciel et ces dernières rassemblent les associations LGBT situées sur le territoire de leur province. Le rôle de la Fédération est toujours de rassembler ces Maisons Arc-en-Ciel afin de favoriser les échanges entre elles mais aussi, et ça c’est nouveau, de former leur personnel et d’évaluer leurs actions. Bien entendu, la Fédération continue son rôle de représentation des associations auprès des autorités politiques, des médias, de la société civile, … et devient l’interlocuteur principal de la Région wallonne. Arc-en-Ciel Wallonie continue également ses divers projets de sensibilisation tels que le GrIS Wallonie, le 17 mai, le prix François Delor, …

 

Les premiers d’une longue série

 

A l’heure où nous écrivons ces lignes, deux Maisons Arc-en-Ciel ont également été reconnues par la Région wallonne : celles de Liège et du Luxembourg. La Maison Arc-en-Ciel du Brabant wallon a rentré son dossier et est en attente d’une réponse. Pour 2017, nous pensons que les Maisons Arc-en-Ciel de Namur et de Mons ainsi qu’une seconde MAC en province de Liège rempliront les critères de sélection pour être agréées. Des collaborations seront envisagées pour la création d’antennes.

 

Une offre en or ?

 

Arc-en-Ciel Wallonie se félicite de l’accord obtenu pour ces trois agréments et se réjouit de la volonté du Gouvernement wallon de pérenniser et valoriser les actions de l’associatif LGBT. Le Ministre a déjà publiquement exprimé sa volonté de fournir des moyens aux associations LGBT pour œuvrer sur le terrain. Nous espérons dès lors que la Région wallonne sera à la hauteur de ses ambitions et offrira aux asbl les clés pour se développer et répondre aux exigences de l’arrêté. Parallèlement, nous attendons des pouvoirs publics qu’ils prennent également en charge la lutte contre l’homophobie et la transphobie sur leurs propres terrains d’actions, tout comme cela se fait déjà au nord du pays.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload