Et toi t’es casé-e ?: Une nouvelle campagne le lutte contre l’homophobie et la transphobie chez les jeunes.

February 2, 2016

Ce lundi 1er février 2016 se tenait, à l’Institut pour l’Egalité des Femmes et des Hommes, la conférence de presse donnant le top départ à une toute nouvelle campagne de lutte contre l’homo-et transphobie. Cette campagne, intitulée « Et toi t’es casé-e ? », vise à sensibiliser les  jeunes de 12 à 25 ans à l’homophobie et la transphobie, mais également les professionnel-le-s qui les entourent à l’école, dans le sport et la jeunesse.

 

Et toi t’es casé-e ?, vous l’aurez compris, c’est la nouvelle campagne qui tente de lutter contre les discriminations et les stéréotypes faits aux lesbiennes, gays, bisexuel-le-s et trans. Disponible depuis ce lundi dans toute la Fédération Wallonie Bruxelles, cette campagne fut initialement imaginée par des étudiantes de l’IHECS, dans le cadre de leur travail de fin d’étude. Celles-ci avaient en effet réalisé plusieurs capsules vidéo, reprenant le témoignage de LGBT et leur entourage, dans le but de sensibiliser les jeunes à l’homo-et transphobie.

 

De ce point de départ, l’Institut pour l’Egalité des Femmes et des Hommes, en collaboration avec (retenez votre souffle) le Centre Interfédéral pour l’Egalité des Chances, la Fédération Wallonie Bruxelles, le Délégué général aux droits de l’enfant, la Wallonie et la Commission Communautaire Française, a décidé d’élargir ce travail de sensibilisation et mettre en place une vaste campagne, composée de différents outils, sur tout le territoire de la Fédération Wallonie Bruxelles.

 

Et toi t’es casé-e ? vise à sensibiliser les jeunes aux discriminations et violences que peuvent vivre les homos et les trans de leur âge, dans les domaines tels quel l’école, le sport et la jeunesse. Avec des spots tv et radio, des affiches, dépliants, une page Facebook et un site internet, les pouvoirs publics mettent le paquet pour aider les jeunes à s’ouvrir à la diversité sexuelle et de genre. C’est notamment via ces fameuses capsules vidéo, au nombre de 12 sur le site, que les jeunes pourront en apprendre d’avantage sur diverses thématiques tels que, par exemple, « les clichés les plus véhiculés », « La famille et la tradition », « Les réactions de l’entourage »,…

 

Mais cette campagne ne s’arrête pas là… Un guide pédagogique, destiné aux professionnel-le-s qui encadrent ces jeunes, a également été rédigé et édité à 14000 exemplaires. Ce guide leur permettra d’aborder dans leurs groupes des thèmes parfois épineux et, le cas échéant, de rediriger les jeunes en questionnement vers des organisations opérant dans le secteur.

 

La campagne, ainsi que tous ses outils, sont à présent disponibles dans les structures et établissements relevant de l’enseignement (secondaire et supérieur), de la jeunesse et du sport, ainsi que dans les secteurs de la santé, de l’aide à la jeunesse, et du secteur associatif. Le matériel et la campagne sont également disponibles gratuitement sur le site www.ettoitescase.be.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload