La liste d'actions de la Commission européenne sur les questions LGBTI déçoit !

December 11, 2015

 

Le Parlement européen avait adopté courant février 2015 un rapport demandant à la Commission européenne de travailler à la rédaction d'une feuille de route sur les questions relatives aux droits des personnes LGBTI, et les nombreuses associations concernées attendaient la publication de ce document avec impatience. Le lundi 7 décembre, Vera Jourova, commissaire européenne à la Justice, aux Consommateurs et à l’Égalité des genres a présenté une liste d'actions pour faire progresser les droits des LGBTI en Europe. Une annonce qui reçoit un accueil très mitigé.

 

 

Arc-en-Ciel Wallonie ne peut que partager la déception exprimée par Ilga Europe et d'autres acteurs du milieu associatif LGBTI devant cette liste d'actions relativement communes et peu ambitieuses. Certaines priorités portées par le mouvement LGBTI européen, comme l'inclusion d'une législation européenne sur les crimes liés à l'orientation sexuelle et l'identité de genre, manquent cruellement à l'appel, alors qu'une enquête de l'Agence des droits fondamentaux (en mai 2013) avait clairement démontré que la violence à l'égard des personnes LGBTI en Europe est toujours d'actualité !

 

La directrice d'Ilga Europe, Evelyne Paradis, se montre conciliante. "Les actions prises par les institutions européennes en faveur des droits des LGBTI sont toujours les bienvenues. Mais nous devons exprimer notre déception quant au manque de nouvelles mesures proposées pour lutter contre la discrimination, la violence et la stigmatisation que les personnes LGBTI subissent au quotidien. La commissaire Vera Jourova et le Vice-présdent de la Commission européenne Frans Timmermans ne cessent pourtant de nous rappeler que le travail de l'Union européenne devrait se nourrir d'actions et non de simples mots sur du papier. Nous sommes d'accord sur ce point, et Ilga Europe continuera à plaider pour une stratégie qui équipera l'Union européenne d'outils efficaces pour lutter contre l'homophobie et la transphobie."

 

En parallèle à ce plan très limité, la Commission européenne a, le même jour, présenté un plan très ambitieux pour le secteur de l'aviation ! L'Europe fourni donc une réponse en demi-teinte aux besoins des LGBTI et démontre malheureusement une vision hiérarchique des problématiques, où l'économie prime bel et bien sur les droits humains.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload