2014 - 2019 : les engagements des gouvernements wallons et de la Fédération Wallonie-Bruxelles

July 23, 2014

Vous le savez, le PS et le cdH ont conclu un accord en Région wallonne et en Fédération Wallonie-Bruxelles. Le week-end dernier, les deux partis se sont répartis les portefeuilles ministériels et les nouveaux gouvernements ont communiqué leur déclaration de politique régionale (pour la RW) et communautaire (pour la FWB). Ces déclarations sont la véritable ligne de conduite des gouvernements pour les cinq prochaines années.

Voyons du côté des ministres tout d'abord. En Région wallonne, Eliane Tillieux ne sera plus en charge de l'égalité des chances, c'est Maxime Prévot qui hérite de cette compétence, même chose pour l'action sociale. Pour la Fédération Wallonie-Bruxelles, c'est Isabelle Simonis qui succède à Fadila Laanan. Isabelle Simonis obtient également la compétence jeunesse de même qu'une nouvelle compétence droits des femmes. L'enseignement et la culture reviennent à Joëlle Milquet, tandis que l'enseignement supérieur reste la compétence de Jean-Claude Marcourt. Voilà pour les nouvelles attributions qui concernent de près les thématiques LGBT.

 

Justement, qu'en est-il de ces thématiques dans les déclarations de politique ?

 

En Région wallonne, le gouvernement a prévu un paragraphe spécifique LGBT. Il s'engage à poursuivre le soutien aux associations LGBT par le biais de l’agrément relatif aux maisons arc-en-ciel en Wallonie. Vous le savez, le décret d'agrément des maisons arc-en-ciel a été adopté en fin de législature. Il reste à ce que le gouvernement approuve le décret d'application. Et à mettre le tout en musique… avant la fin de l'année ? En tous cas, les attentes sont grandes dans le secteur.

 

Le gouvernement prévoit également de mener des campagnes d'information et de sensibilisation destinées à promouvoir l'égalité des LGBT en collaboration avec le centre pour l'égalité des chances et l'associatif LGBT. Deux secteurs sont cités spécifiquement par ailleurs : le logement et l'emploi.

 

Enfin, une attention particulière sera donnée à la formation des professionnels de la santé par rapport aux personnes transgenres.

 

Du côté de la Fédération Wallonie-Bruxelles, on retrouve grosso modo les mêmes engagements avec deux spécificités. Le gouvernement prévoit en effet d'encourager la formation sur le respect des diversités sexuelles à destination de l’ensemble des acteurs scolaires. Cette volonté recouvre d'ailleurs en partie les éléments développés en rapport avec l'éducation à la vie relationnelle, affective et sexuelle (lutter contre les stéréotypes, généraliser l'EVRAS,…).

 

L'autre spécificité concerne les personnes transgenres et la validité de leur diplômes si elles décident de changer de sexe.

 

Pour consulter les déclarations dans leur entièreté :

 

Région wallonne . Fédération Wallonie-Bruxelles

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload