top of page

Pas intéressé(e) par l'Europe? Pensez-y à deux fois. Il est temps de voter!

A l'occasion des élections du 25 mai prochain, l'ILGA-Europe, la fédération européenne des associations LGBTI a lancé une campagne : Come out to vote. Par la voix de sa Directrice exécutive, Evelyne Pradis, l'ILGA-Europe nous explique leur démarche et l'importance de l'enjeu de l'élection au niveau européen.

Du 22 au 25 mai 2014, les élections européennes se dérouleront. J'ai probablement tué votre enthousiasme et la volonté de poursuivre la lecture rien qu’en mentionnant le mot « Europe ». Vous pensez sans doute "Les élections européennes ne me concernent pas", "Il est inutile de voter", "l'Europe est loin et n'affecte pas ma vie», «l'Europe, c’est juste des bureaucrates ennuyeux et gris quelque part dans Bruxelles », «qu'est-ce que l'Europe peut bien en avoir à faire des droits humains et de la situation des LGBTI dans mon pays?".


Eh bien, détrompez-vous ! L’Europe compte énormément et c'est pourquoi vous devez tous voter le 25 mai prochain. Au cas où vous l’ignorez, vous devriez être reconnaissants à l'Union européenne pour de nombreux droits et protections dont vous bénéficiez aujourd'hui dans votre pays en tant que personne lesbienne, gay, bisexuelle ou trans.


L'UE a été la première organisation internationale à reconnaître explicitement l'orientation sexuelle, l'identité de genre et l'expression de genre comme motifs de discrimination dans la loi. Et d’ailleurs, plusieurs pays de l'UE n'avaient aucune protection juridique contre la discrimination dans le domaine de l’emploi avant l'adoption de la législation européenne anti-discrimination. Grâce à la Cour Européenne de Justice, cette protection a été étendue aux personnes transsexuelles. Cette même Cour a également fait en sorte que les couples de même sexe, reconnus légalement, jouissent exactement des mêmes avantages sociaux et soient traités de manière égale au titre des régimes de retraite que les couples mariés. Au cours de ces deux dernières années, l'UE a également adopté d'importantes dispositions visant à protéger les victimes de crimes homophobes et transphobes, et à faire en sorte que leur soit garanti un soutien adéquat et efficace.


L'UE se soucie aussi de ceux qui viennent chercher la sécurité en Europe et pour ceux qui vivent au-delà de ses frontières. L'UE s’assure désormais que les demandeurs d'asile LGBTI soient reconnus en tant que tels et ne puissent pas être renvoyés chez eux en leur suggérant de feindre de ne pas être ce qu’ils sont pour éviter la persécution. D