top of page

Nos priorités pour les prochains gouvernements

Les élections approchent à grand pas. Nous votons le 25 mai prochain à la fois pour renouveler le parlement fédéral, les parlements régionaux et communautaires et le Parlement européen.

Depuis plusieurs mois, Arc-en-Ciel Wallonie a organisé des consultations de ses associations membres, ainsi qu'un grand débat électoral. Tous ces échanges ont conduit à la rédaction d'un copieux cahier de revendications, que nous avons adressé aux différents partis démocratiques francophones.

Mais qu'est-ce que les LGBT et leurs associations peuvent encore bien revendiquer ? On répète assez que la Belgique est pionnière depuis une dizaine d'années dans les droits dont ils bénéficient. Et, globalement, les associations et fédérations ont plutôt un bon contact avec les autorités.


D'ailleurs, au cours de la législature écoulée, plusieurs progrès significatifs ont été enregistrés. Citons en particulier :

  • La mise sur pied du plan interfédéral de lutte contre l’homophobie et la transphobie

  • Le plan national de lutte contre le vih,

  • L’établissement de la filiation en faveur de la coparente,

  • L’aide financière aux associations LGBT en Wallonie avec la création d’un agrément de reconnaissance des maisons arc-en-ciel.


Pourtant, aujourd’hui et dans notre pays, le bien-être et le respect des personnes LGBT ne sont pas assurés.


Trois assassinats à caractère homophobe sur les deux dernières années en ont été l’une des manifestations les plus violentes.