top of page

Belgian Pride 2013: les familles mises à l'honneur


Nous ne sommes plus qu’à quelques jours de la Belgian Pride 2013 et déjà, nous nous réjouissons des festivités en cours (les semaines arc-en-ciel ont débuté vendredi dernier) et à venir (cortège, soirées, …). Tous les médias étant tournés vers nous, c’est aussi le moment idéal pour faire entendre nos voix et appeler à encore davantage d’égalité pour les droits LGBT. Cette année, nous fêtons les 10 ans de l’ouverture au mariage et 7 ans pour l’adoption. Cette année aussi, nos avons été bousculés, dérangés, horrifiés par l’ampleur et les propos tenus lors des manifestations anti-mariage pour tous en France. Il n’en fallait pas plus pour que le slogan « Rainbow families » s’impose comme une évidence. Car si nous pouvons être fiers de nos lois en Belgique (même si, franchement, on est en droit de se demander si le fait d’attribuer les mêmes droits et devoirs à tout citoyen belge soit une fierté ou plutôt une honte que ce soit si difficile à obtenir …), il reste néanmoins des « détails » (gros comme des maisons) à régler.


Tout d'abord, les enjeux législatifs.


1. La filiation et la reconnaissance :

La procédure d’adoption imposée aux couples lesbiens ayant eu recours à la procréation médicalement assistée et aux couples gais ayant eu recours à une mère porteuse est lourde, longue et coûteuse. Elle n’est pas adaptée à ces réalités spécifiques. Elle s’accompagne de cycles inadaptés de préparation à l’adoption. Elle n’ouvre pas l’accès aux droits corollaires, en particulier le congé d’adoption, preuve par l’absurde que l’instrument est inapproprié. De plus, la protection de l’enfant n’est pas optimale : le/la partenaire n’aurait aucune possibilité de le recueillir dans le cas où la mère décéderait lors de l’accouchement. Les autorités fédérales doivent reconsidérer la possibilité d’élargir le recours à la procédure de reconnaissance de l’enfant à naître dans les situations homoparentales.


2. La parenté sociale :

Les modèles familiaux sont aujourd’hui très variés. À côté de la famille constituée classiquement par le mariage coexistent d’autres types de familles : parents isolés, cohabitants, de même sexe ou non, familles recomposées, familles homoparentales, etc.