top of page

Le Gouvernement Di Rupo et les gays

Arrivé avec la Saint-Nicolas, le nouveau gouvernement Di Rupo a présenté au Parlement sa déclaration de politique générale. Le Parlement l’a approuvée ce 10 décembre. Le Gouvernement Papillon est enfin en place.


La déclaration de politique générale, c’est le programme du gouvernement pour la législature. Il est épais de 175 pages ! C’est le résultat de cette négociation record de plus de 500 jours. Il passe en revue les réformes institutionnelles, les transferts vers les régions, le règlement de la question BHV, l’assainissement budgétaire etc.


Mais il n’y a pas que ça. Arc-en-Ciel Wallonie s’est surtout intéressé à ce que le gouvernement prévoit comme actions qui peuvent concerner les gays, les lesbiennes, les bis et les transgenres. Autrement dit, nous avons vérifié ce que le programme a retenu des propositions que nous avions adressées au formateur et aux négociateurs dans notre mémorandum.


Nous recommandions en premier lieu la mise sur pied d’une stratégie globale de lutte contre les discriminations.


La déclaration prévoit à ce sujet un certain nombre d’actions, essentiellement dans le domaine de l’emploi, en particulier combattre les discriminations à l’embauche, tant par des mesures préventives que par l’aide aux victimes. La diversité et l’égalité dans les entreprises tant publiques que privées sera favorisée. Le gouvernement prévoit en particulier d’évaluer, d’améliorer et de promouvoir le label fédéral Egalité-Diversité. L’idée d’un baromètre de la diversité, qui n’a pas été mis en œuvre par le gouvernement précédent, est à nouveau reprise.


Au-delà de l’emploi, la déclaration contient un chapitre sur la lutte contre la discrimination qui reprend certaines de nos recommandations. La formation des policiers, des magistrats, des militaires etc. devrait à l’avenir inclure les questions relatives à l’application des lois anti-discrimination. Encore faudra-t-il s’assurer que les discriminations basées sur l’orientation sexuelle soient bien prises en compte.