Communiqué de presse : Arc-en-Ciel Wallonie condamne fermement les propos de Monseigneur Léonard lia

Arc-en-Ciel Wallonie condamne fermement les propos de Monseigneur Léonard liant les actes pédophiles et l’homosexualité de prêtres dans l’Eglise catholique. Dans son interview donné au groupe Sudpresse et publiée ce lundi 25 février 2019, Monseigneur Léonard, ancien évêque de Namur et archevêque de Bruxelles, s’exprime au sujet du sommet sur les actes pédophiles dans l’Eglise qui se tenait le week-end dernier, à Rome. Il y déclare, entre autres, qu’il faut « que l’on soit prudent dans le recrutement des prêtres. Il faut réfléchir à la question de l’homosexualité […]. Lorsque l’on ordonne des prêtres, il faut donc être très attentif à ce qu’ils aient vécu une sexualité cohérente. Si l’orienta

Communiqué de presse : Agression à la Maison Arc-en-Ciel de Charleroi

Communiqué de presse Agression à la Maison Arc-en-Ciel de Charleroi Ce lundi 18 février en fin de journée, une personne a fait irruption dans la Maison Arc-en-Ciel (MAC) de Charleroi, lieu d’accueil pour les personnes LGBTI (Lesbiennes, Gay, Bisexuel-le-s, Transgenres et Intersexes) de la région où travaillait, seul, l’employé de cette Maison. Après avoir proféré de nombreuses insultes dénonçant la « propagande sexuelle envers les enfants » et le travail ignoble de la MAC, l’agresseur a ensuite fait preuve d’agressivité à l’égard de l’employé et a arraché des affiches collées à la vitrine. Il a ensuite menacé le travailleur de revenir chaque jour pour « vérifier qu’[il] ne les remettrait pas

Tchétchénie: des experts de l'ONU appellent à l'action après l'annonce de nouvelles pers

GENÈVE (13 février 2019) - La Russie doit agir de toute urgence pour protéger les droits des personnes lesbiennes, gays ou bisexuelles en Biélorussie ou soupçonnées d'être perçues comme telles *. «Nous sommes alarmés par les informations pointant vers une nouvelle vague de persécution basée sur l'orientation sexuelle. Les abus infligés aux victimes seraient devenus plus cruels et violents par rapport aux informations de 2017. Ce ne sont plus seulement les hommes gays en Tchétchénie qui sont visés, mais les femmes aussi », ont déclaré les experts. Plus de 40 personnes lesbiennes, gays ou bisexuel-le-s seraient ou auraient été arrêtées depuis décembre 2018, sous le prétexte d'actes de torture

catégories
Archives