Discours d'inauguration de la Belgian Pride - Cyrille Prestianni

La Belgian Pride dans la vie d’un-e militant-e LGBTI+ est un moment extraordinaire. Un moment inégalable où nous faisons la fête bien sûr… Parce que nous aimons ça, il ne faut pas se voiler la face… Mais aussi un moment où nous montrons que nous existons, où nous partageons nos couleurs et nos idées… Un moment où l’on célèbre nos acquis mais où l’on porte également nos revendications. Des acquis il y en a eu beaucoup ! Je ne vais pas les citer tous… Vous les connaissez… Vous les vivez tous les jours… D’autres restent à acquérir bien sûr mais le chemin parcouru est impressionnant. Ce chemin, c’est le vôtre, c’est le nôtre ! Et pourtant, pourtant… Les discriminations sont toujours là… La haine

Fièr.e.s mais sérieux.se.s : Les politiques ont-ils oublié les revendications de la Pride 2017 ?

Pour toutes les personnes LGBTQI+, la Pride est un moment de joie, où on fait sien l'espace public, où on est visible à la face d'une société qui ne fait encore que nous tolérer. Les insultes et les violences nous le rappellent hélas au quotidien. La Pride est donc une fête ET une manifestation absolument politique. Tous les ans, le mouvement LGBTQI+ belge, choisit de mettre en avant un thème, et d'y associer des revendications. Les organisations qui souhaitent participer à la Pride signent, avant le défilé, une Charte reprenant nos valeurs, à laquelle ces revendications sont associées explicitement. À la veille de la Pride 2018, la RainbowHouse Brussels et Arc-en-Ciel Wallonie, coupoles du

catégories
Archives