Penser les violences homophobes à Bruxelles (La Libre Belgique)

Nombreuses ont été les réactions suite à la diffusion des reportages "Femme de la rue" et "Homme de la rue" sur les télévisions flamandes. Dans un article de La Libre Belgique de ce 16 novembre, David Paternotte, chargé de recherches du FNRS Metices/Institut de Sociologie à l'Université Libre de Bruxelles, revient sur ces violences et sur le vivre ensemble. L'article est disponible sur le site de La Libre Belgique en intégralité ici. Ces derniers jours, les médias ont abondamment parlé d’homophobie. C’est incontestable: il y a des problèmes et l’homophobie reste un enjeu dans notre société. Toutefois, au-delà d’un constat qui est loin d’être neuf, il est fondamental de réfléchir à la manière

Géographie des plaisirs sexuels

A l'approche du 1er décembre (journée mondiale de lutte contre le VIH-sida) et alors que la gestation d'un plan national de lutte contre le VIH a débuté, à l'initiative de la Ministre de la Santé, Laurette Onkelinx, nous nous sommes posés la question de la géographie des plaisirs sexuels. Parce que les catégories mobilisées pour classer les patients atteints par la maladie et organiser la prévention ne sont pas satisfaisantes, parce que, être homo, bi ou hétéro ne suffit pas pour comprendre les comportements individuels, nous nous sommes penchés sur ces lieux où l'on pratique les plaisirs sexuels, une sorte de carte du tendre 2.0. Objectif ? S'émanciper de la trop rigide grille de lecture de

catégories
Archives